Absenteisme

Je vous propose de continuer à creuser le sujet de l’absentéisme et du bonheur au travail avec Emmanuel Balland, spécialisé dans le management de la transition et directeur de projets chez Arismore. A travers la métaphore de la chaussure, voici donc la suite du billet qui vous proposait 7 idées pour comprendre le bonheur au travail à travers la question de l’absentéisme.

——————————————————–

L’absentéisme est une des modalités du désengagement des salariés, c’est une réponse de retrait reflétant l’échec des stratégies d’adaptation mises en œuvre par l’individu. Cette nécessité de se soustraire du monde du travail intervient lorsque nous sommes mis dans l’incapacité à réconcilier notre système de valeurs/croyances avec les injonctions de l’entreprise. Les ressentis exprimés sont dans le registre du sentiment d’inadaptation et de la perte de sens. Lire la suite »»»

bureaux-vides

L’absentéisme est souvent important dans les organisations dysfonctionnelles. Elle est le symptôme de la souffrance au travail. Le moins de temps, on passe au travail, le mieux on se porte ! Le bonheur au travail, c’est finalement quand on n’y est pas…

Selon l’étude du Cabinet Alma, en 2014, les coûts directs et indirects de l’absentéisme pour le secteur privé français s’élèvent à 60 milliards d’euros pour un taux d’absentéisme de 4,6%. Pour le secteur public qui pèse 278 milliards de masse salariale, si les modalités de calcul sont un peu différentes, le taux moyen d’absentéisme de 8,7% pour l’année 2014 représente un coût de 24 à 30 milliards d’euros. Lire la suite »»»

EAK-19

Le conseil départemental des Hauts-de-Seine (92) a créé un laboratoire d’innovation publique à l’initiative de Patrick Devedjian : “Les Entretiens Albert-Kahn” (EAK). L’objectif de ce laboratoire est de faire émerger des idées et d’imaginer des actions innovantes au service de la gouvernance territoriale. Plusieurs rencontres sont organisées chaque année. Chaque rencontre fait l’objet d’un cahier disponible gratuitement.

Un grand merci à Carine Dartiguepeyrou, secrétaire générale des EAK, qui m’a proposé d’intervenir sur le thème de l’intelligence collective et du management paradoxal. Lire la suite »»»

logo-procom

Le Club Procom a pour vocation la promotion de la communication managériale comme levier stratégique au sein des organisations et des entreprises. L’association organise une conférence-atelier de 3h à Paris le vendredi 6 novembre 2015 de 9h à 12h sur le thème :

INTELLIGENCE COLLECTIVE & MANAGEMENT PARADOXAL

Conférencier : Olivier Zara

L’objectif de cette conférence est de montrer aussi bien les enjeux que des pistes concrètes d’action pour profiter des leviers de la mise en synergie des intelligences et des savoirs. Lire la suite »»»

LOGO-manager-paradoxal

Je vous propose de visionner une vidéo sur les nouveaux fondements de la légitimité managériale. Dans un monde complexe et incertain, chaque manager doit faire un choix, quel sera votre choix ?

Cette présentation permet également de clarifier les finalités de l’intelligence collective : agilité, innovation et engagement. D’après l’étude Gallup 2013, 91% des salariés français sont désengagés. 91% de personnes en souffrance au travail qui attendent avec impatience de rejoindre les 9% de personnes qui ont du plaisir au travail. Et tout cela dépend d’un simple choix… Lire la suite »»»

tedxsorbonne

Je vous propose une remarquable vidéo de Frédéric Falisse au TEDxPantheonSorbonne (décembre 2012) sur la questiologie : l’art de poser les bonnes questions.

Frédéric nous explique que réfléchir, c’est penser sur sa façon de penser. Éduquer, c’est faire émerger. Pour Socrate, Aristote, l’objectif est donc de poser des questions pour faire réfléchir… pour éduquer. Tandis qu’éduquer dans nos écoles consiste plutôt à poser des questions pour vérifier qu’on a bien appris sa leçon. Cette vision de l’éducation fait toute la différence entre des têtes bien pleines et des têtes bien faites. Lire la suite »»»

© 2016 Management de l'intelligence collective Suffusion theme by Sayontan Sinha