Forums de discussion, Blogs et Wikis : symbole de la génération participation ?

Il y a sur AgoraVox un excellent article de Serge Soudoplatoff : Forums sur Internet et participation collaborative“. Je profite de cet article pour revenir sur la différence entre les forums, blogs et wikis. Ces outils ont été conçus pour répondre à des besoins différents (informer, écrire à plusieurs, réfléchir ensemble) mais ils reposent sur une même philosophie, une même vision de l’avenir, une même culture : celle de la génération participation dont nous parle Thierry Maillet dans son livre (voir ci-dessous).

– Un blog est un outil d’expression individuelle. Une personne va publier des articles (billets) pour partager ses idées, ses opinions avec d’autres personnes qui vont devenir ses lecteurs. Lorsqu’on autorise plusieurs personnes à écrire dans son blog, il ne devient pas collaboratif ou collectif mais collégial. Dans ce cas, on partage un espace de publication à plusieurs comme on partagerait un appartement. Le responsable d’un blog peut autoriser ses lecteurs à faire des commentaires sur son contenu mais il peut aussi l’interdire ou supprimer les commentaires qui ne lui plaisent pas. Un blogueur garde donc le contrôle total du contenu publié sur son blog comme l’éditeur d’un journal ou l’auteur d’un livre.

– Un Wiki est un outil d’écriture collective qui permet à chacun de participer à la rédaction d’un texte collectif. Chaque utilisateur peut modifier un texte en partie ou en totalité. On suit l’historique des modifications. L’outil ne propose aucun système de régulation, c’est-à-dire qu’il n’y a pas d’utilisateurs ayant des droits supérieurs aux autres en terme de création et de modification. C’est donc un système non hiérarchique. De ce fait, ce système nécessite une discipline stricte (une netiquette) ou une équipe d’animateurs pour réguler le potentiel anarchique de l’outil.
C’est le cas de Wikipedia qui fonctionne efficacement grâce à des animateurs très nombreux qui forment une sorte de “clergé” gardien de l’orthodoxie, c’est-à-dire des règles qu’ils ont eux-même édictées. Par exemple, on ne peut pas publier la biographie d’un auteur s’il n’a pas écrit au moins 2 livres… mais certains auteurs ayant publié 3 livres sont quand même exclus pour diverses raisons discutées dans des forums utilisés par les animateurs pour se mettre d’accord sur ce qui reste ou disparaît de l’encyclopédie.
Certains wikis intègrent donc des forums de discussion pour discuter en cas de conflit entre les participants qui rédigent le texte collectif.

– Le forum de discussion est un outil de réflexion collective. C’est l’outil le plus performant pour créer de la collaboration, c’est-à-dire la possibilité d’une co-construction ou co-création. Le forum de discussion essaye de reproduire les mécanismes d’interaction et de communication à l’oeuvre dans une réunion face à face. Certains forums y arrivent plus ou moins en fonction de leur niveau de sophistication. Mais quelle que soit leur efficacité, les forums sont conçus pour permettre la controverse, la confrontation et la fertilisation des idées. C’est une machine à produire des idées plus que des contenus structurés comme le permettent les wikis ou blogs. Tout comme les wikis, il nécessite un ou plusieurs animateurs compétents pour l’animation de communautés virtuelles.

Quel que soit l’outil dont on parle, il est très important de toujours faire la différence entre l’outil et l’usage de l’outil.
Les blogs et wikis sont très efficaces pour informer (publier un contenu) et recueillir éventuellement un feed-back sur ce contenu. Utiliser un blog ou un wiki pour discuter, c’est possible tout comme il est possible de traverser le désert à pied plutôt qu’en avion. A titre de comparaison, de nombreuses discussions sont lancées chaque jour via l’e-mail, qui est un outil de communication, et si vous avez eu l’occasion d’y participer, vous verrez que tout va bien tant que tout le monde est d’accord et que la discussion ne dure pas trop longtemps !
Ce n’est pas parce qu’on discute par e-mail (usage) que l’e-mail est un outil de discussion, c’est-à-dire conçu pour structurer et rendre efficace une discussion, aider à produire une décision, faire émerger des consensus, laisser un temps de maturation en ayant la possibilité d’arrêter puis de reprendre la discussion…

Pour poursuivre la réflexion, je vous propose donc de lire cet article de Serge Soudoplatoff :

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=16210

Thierry Maillet vient de publier “Génération Participation – de la Société de Consommation à la Société de Participation” aux Editions MM2 Editions. Je vous conseille de regarder son interview lors de la conférence Web 3. Je partage totalement son analyse :

http://portal.vpod.tv/vpodcluster21_generationp/69788/videoPlayer/fs/autoPlay/0

La couverture de son livre :

(cliquez sur l’image pour commander sur Amazon)

Author: Olivier Zara

www.olivier-zara.com

Leave a Reply