Nouveau livre : Le guide pratique de l’intelligence relationnelle Tome 1

Lorsque j’ai écrit mon premier livre “Le management de l’intelligence collective”, je voulais montrer les pré-requis à l’implémentation des technologies qu’on appelle aujourd’hui “Web 2.0”. Ces pré-requis, on peut les résumer ainsi : un vouloir coopérer, un savoir coopérer et un pouvoir coopérer.
Durant mes missions, je me suis rendu compte qu’il y avait aussi des pré-requis au vouloir, savoir et pouvoir coopérer ! Ce constat a conduit à la conception d’une pyramide du management (comportemental) :

pyramide management

Au sommet de cette pyramide, on trouve le management de l’intelligence collective. A la base, on trouve l’intelligence relationnelle. Encore de l’intelligence ! C’est vraiment l’avenir 😉

C’est le sujet de mon dernier livre : “Le guide pratique de l’intelligence relationnelle Tome 1” qui vient de paraître. Il s’agit d’un livre multimédia publié sur un site internet.

Accès au livre : http://guide.axiopole.info/

Public :

Pour les managers qui veulent développer leur intelligence relationnelle dans le management de leur équipe.

Pour les collaborateurs qui veulent comprendre ce qu’on est en droit d’attendre d’eux et ce qu’ils sont en droit d’attendre de leur manager en termes de relations managériales.

En attendant vos feed-back, je vous souhaite une bonne lecture !

L’intelligence collective notre plus grande richesse

Entretien avec Pierre Lévy, professeur de communication, titulaire d’une chaire de recherche en intelligence collective à l’universite d’Ottawa (Canada)

L’intelligence collective notre plus grande richesse

Le Monde, édition du 24.06.07 (Propos recueillis par Michel Alberganti) – Lien vers l’article :

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-651865,36-927305@51-837044,0.html

Extraits :

Dès le début des années 1990, vous avez cru au potentiel d’Internet. Près de vingt ans plus tard, comment analysez-vous l’évolution du Réseau mondial ?

L’hypothèse que je faisais à l’époque, où très peu de monde utilisait Internet et où le Web venait à peine de naître, était que l’interconnexion des ordinateurs serait un vecteur de perfectionnement et d’augmentation de l’intelligence collective. Je dis augmentation plutôt que création parce que l’intelligence collective est pratiquée par les êtres humains depuis qu’ils disposent du langage et de la culture. Nous ne sommes intelligents que collectivement grâce aux différents savoirs transmis de génération en génération. Simplement, Internet est plus puissant que l’imprimerie, la radio ou la télévision, parce qu’il permet une communication transversale et une meilleure exploitation de la mémoire collective.

Cela explique-t-il la vogue actuelle de l’expression “intelligence collective” ?

En effet, cette notion est en train de faire son chemin. Nous en prenons conscience parce qu’elle se transforme à un rythme observable à l’intérieur d’une même génération. C’est pour cela que l’on en parle. Auparavant, les techniques d’intelligence collective restaient stables d’une génération à l’autre. Là, il y a un saut, une accélération. C’est comme un fond qui restait immobile et qui devient aujourd’hui une forme qui bouge.

Lire la suite