L’entreprise 2.0 au Webcom Montréal 2008

Il était question de l’entreprise 2.0 lors du Webcom Montréal 2008 le 14 mai. Parmi les contenus publiés suite à cette conférence, le journal “Direction Informatique” a fait une belle synthèse : Le monde des affaires est-il prêt pour le Web 2.0 ?

Je vous propose 2 extraits intéressants.

Extrait 1 :

Expert reconnu de l’Entreprise 2.0, M. McAfee avoue cependant qu’au départ il était assez sceptique quant aux bénéfices que pouvaient apporter les technologies du Web 2.0 aux entreprises. « Les fournisseurs de technologies sont bons pour innover et parler de leur capacité à innover et je me suis dit que tout leur discours autour du Web 2.0 n’était qu’un exemple de leur capacité à parler d’eux-mêmes, dit-il. Mais après avoir consulté Wikipedia, j’ai été franchement épaté et je me suis dit que les entreprises pourraient très certainement profiter de cette notion qu’on appelle l’intelligence collective. Il ne s’agit pas juste d’une amélioration de technologies existantes. Ce sont des technologies et une approche complètement nouvelles. »

Le principal avantage offert par ce modèle organisationnel est qu’il permet de renforcer les liens existants entre les employés et d’en établir de nouveaux, auparavant impensables, et de ces liens émerge une véritable capacité d’innovation. « Tout le monde sait que c’est au niveau de l’organisation informelle que la majorité du travail est fait et que l’innovation survient, souligne M. McAfee. Les technologies du Web 2.0 rendent simplement cette organisation informelle plus visible. »

Extrait 2 :

Kathryn Everest, consultante senior en management chez IBM Canada, a démontré les multiples avantages qu’offre l’adoption des technologies propres aux réseaux sociaux dans les organisations, en prenant pour exemple son employeur. L’un des avantages principaux, selon elle, se situe au niveau de l’apprentissage. « Les gens n’apprennent plus de la même façon dans les entreprises, soutient-elle. Ils apprennent désormais au contact de leurs collègues. »

Les réseaux sociaux sont particulièrement appréciés des travailleurs du savoir qui y perçoivent un outil facilitant la gestion et le partage des connaissances, dans un contexte d’innovation. « Pour vraiment innover, ça prend des équipes multidisciplinaires, soutient Mme Everest. Mais le problème, c’est comment faire pour rassembler des gens aux profils variés ? C’est là qu’entrent en jeu les réseaux sociaux. […] Les réseaux sociaux permettent aussi de réintégrer les retraités dans l’entreprise et ainsi faire profiter les autres de leur expérience, car il y a plusieurs retraités qui ne veulent pas devenir professionnellement inactifs. »

Les réseaux sociaux permettent aussi aux employés à l’étranger d’interagir plus facilement avec leurs collègues demeurés au pays. « Il y a une grande valeur dans les interactions qui ont cours dans les réseaux sociaux et ce n’est pas parce qu’on est loin qu’on ne peut pas en profiter », de conclure la consultante.

Lire l’article complet

Author: Olivier Zara

www.olivier-zara.com

One thought on “L’entreprise 2.0 au Webcom Montréal 2008”

Leave a Reply