Comment évaluer l’intelligence collective d’une d’équipe ?

Je vous propose deux articles qui traitent de la même étude mais en citant des sources différentes ! L’étude porte sur l’évaluation de l’intelligence collective d’une équipe.

I. L’article de Mediapart

L’intelligence collective, un travail d’équipe

Quelques extraits :

1. “De façon remarquable, les groupes où la conversation est dominée par une ou deux personnes sont moins intelligents collectivement que ceux où la distribution de l’expression se fait de façon plus égale.”

2. “Certains facteurs individuels et collectifs comme la cohésion, la motivation et la satisfaction, dont on pourrait attendre un impact, ne contribuent pas aux performances des groupes. Par contre, trois facteurs semblent déterminer l’intelligence collective :
1. la sensibilité sociale des membres du groupe, évaluée par un test consistant, en bref, à attribuer un état mental à une personne par l’observation de ses yeux ;
2. l’égalité de répartition de la parole entre les membres du groupe ;
3. la proportion de femmes.”

Cela rejoint le contenu de ce billet : Honneur aux femmes !

3. “Anita Woolley et ses collaborateurs concluent ainsi que l’intelligence collective dépend certes de la composition du groupe (on ne saurait nier que des individus médiocres seront difficilement performants…), mais aussi et surtout de la façon dont ses membres interagissent lorsqu’ils sont ensemble.”

4. “Autre conclusion positive, il pourrait s’avérer plus facile d’améliorer l’intelligence d’un groupe plutôt que celle d’individus, par exemple avec de meilleurs outils de communication interne.”

Merci à Gilles Martin de m’avoir signalé cet article.

II. L’article de Place Publique sur le même thème

Décrypter l’intelligence collective d’une équipe

Quelques extraits :

1. “Les équipes ou les groupes ont une forme d’intelligence collective, et celle-ci pourrait être mesurée, selon une étude menée aux Etats-Unis par la Carnegie-Mellon University, au sein du MIT.”

2. “Les performances d’un groupe ne seraient donc pas dues aux capacités individuelles de chacun des membres. Car le niveau maximum d’intelligence des individus formant un groupe ne présage pas de façon significative de la performance du groupe en tant que tel. “Avoir un éventail de gens intelligents dans un groupe ne veut pas dire qu’on a un groupe intelligent” explique Thomas S. Malone, qui a piloté cette étude au sein du MIT.”

3. “Mais alors qu’est ce qui rend certains groupes plus intelligents –ou performants- que d’autres ? L’analyse montre qu’il s’agit des groupes où le niveau de participation de chacun des membres est équivalent, dont les membres ont des niveaux de « sensibilité sociale » plus élevés, selon l’étude. Il faut souligner d’ailleurs que les groupes comprenant plus de femmes tendent à avoir une intelligence collective plus élevée. “Ce n’était pas un des objectifs de l’étude de montrer cette différence par genre, mais cela ressort parce qu’en général les femmes ont une « sensibilité sociale » plus développée” souligne Thomas Malone. La « sensibilité sociale » est liée à la capacité des membres du groupe à percevoir les émotions des uns et des autres”.

4. “Finalement lorsqu’une personne domine le groupe, celui-ci est moins collectivement intelligent que les groupes où les interventions des uns et des autres sont équilibrées.”

Merci à Eric Seulliet de m’avoir signalé cet article.

Author: Olivier Zara

www.olivier-zara.com

5 thoughts on “Comment évaluer l’intelligence collective d’une d’équipe ?”

  1. Merci pour ce partage!
    Je retiens particulièrement les mots “équivalence” et “diversité”.
    J’invite, pour ceux que ça intéresse, a s’informer sur la gestion par consentement qui rassemble des techniques d’animation en accord avec les deux valeurs énoncées ci-dessus!

    @+
    Damien

  2. Merci Olivier pour ces informations qui précisent la relation – sans appel -entre intelligence individuelle et intelligence collective, à l’heure où la performance individuelle est encore fortement plebiscitée par les entreprises.
    Il est long le chemin …
    A +
    Jean-Claude

  3. @Jean-Claude
    @Damien

    Quand j’ai découvert le concept d’intelligence collective, j’ai eu l’intuition que c’était puissant et je suis content qu’aujourd’hui on voit les premières études scientifiques qui confirment cette intuition.

Leave a Reply