C’est histoire du verre à moitié plein ou à moitié vide !

A l’évocation du mot “intelligence collective”, certains comprennent “perdre le contrôle”, anarchie, désordre,… ; d’autres comprennent innovation, résolution de problème, performance collective, valorisation des intelligences et des expertises pour mieux produire et mieux vendre.

Dans les entreprises, l’intelligence collective n’existe pas. Il faut la créer par la volonté des dirigeants (c’est une décision, une vision, un paradigme et non le constat résigné qu’on fait que cela existe ou que cela n’existe pas). Dire que l’intelligence collective n’existe pas est une vision du monde. Vouloir créer l’intelligence collective et la gérer est une autre vision du monde. Si vous lisez ce blog… vous connaissez la mienne ;-)

Mais, peut-on vouloir créer et gérer l’intelligence collective si on a peur de produire du désordre, de l’anarchie ? Depuis 13 ans que je travaille sur le sujet, j’ai toujours considéré que le simple fait de poser cette question était une forme de résistance au changement et que répondre à cette question était une perte de temps. Je pense aujourd’hui que je me suis trompé et, par ce billet, je vais donc réparer mon erreur.

Pour répondre à la question, je vous propose le concept de management paradoxal qui induit l’idée d’une organisation paradoxale. Le terme de  “management paradoxal” m’a été inspiré par Dee Hock, fondateur et ancien CEO de VISA via son livre Birth of the Chaordic Age. “Chaordic” est la contraction de chaos et d’ordre : http://en.wikipedia.org/wiki/Chaordic.

Voici une carte de l’organisation paradoxale montrant les 8 parties indispensables à la construction d’une entreprise performante :

carte-organisation-paradoxale

Ordre ou désordre… ou chaos ?

Bernard Nadoulek a dit : « Une entreprise dans laquelle il n’y a pas d’ordre est incapable de survivre mais une entreprise sans désordre est incapable d’évoluer ». On peut en déduire que l’ordre est le moteur de l’action et que le désordre est le moteur de l’agilité.

Plutôt que “désordre”, je préfère le mot “chaos” de Dee Hock. Le chaos peut créer des choses positives (créativité, innovation, initiatives,…) et négatives (désordre, anarchie). Je pense que le positif apparaît quand on organise le chaos et le négatif quand on ne l’organise pas. C’est finalement cohérent avec le titre de mon livre : Le management (organisation) de l’intelligence collective (chaos).

Le terme de “désordre” a une connotation péjorative qui ne reflète pas l’objectif à atteindre qui est d’organiser le chaos pour produire de l’intelligence collective et non du désordre. Il est peut-être logique de mettre en balance ordre et désordre mais cela nous induit en erreur.

Qu’est-ce que le chaos ? Très simple : le chaos, c’est vous ! C’est l’individu dans sa capacité à créer du mouvement, à innover, à prendre des initiatives … bref à faire bouger les choses. A la question, faut-il avoir peur du chaos ? Je répondrais donc : avez-vous peur de vous ?

Un nouveau mode de gouvernance de l’entreprise : l’organisation paradoxale !

Une organisation paradoxale comporte 8 parties sur 2 logiques et 4 dimensions. Je vous propose maintenant quelques éléments pour comprendre le schéma ci-dessus.

Les deux niveaux logiques

Logique Ordre & Institution : centré sur l’institution, sur l’ordre avec les mots-clés : logique 1.0, autorité, discipline, territoire, hiérarchie, féodalité – Moteur de l’action

Logique Chaos & Individu :  centré sur l’individu, sur le chaos avec les mots-clés : logique 2.0, Gen Y (Why), le sens, savoir, transverse, liberté – Moteur de l’agilité

Les quatre dimensions

1. Les finalités : Pourquoi, Comment, Sens, Vision

Logique Ordre & Institution : Une stratégie, des objectifs, missions, métiers partagés avec toutes les parties prenantes de l’institution et de son environnement pour livrer un service, un produit – Marque Corporate (finalités de l’institution) – Centré sur « Comment faire ça ? »

Logique Chaos & Individu : Pour une personne, des aptitudes métiers, compétences, qualités humaines au service d’un projet professionnel (carrière) qui répond à ses besoins (Maslow) – Marque personnelle (finalités de chacun) – Centré sur le « Pourquoi faire ça ? »

2. Culture : Valeurs, Comportements

Logique Ordre & Institution : Vouloir Faire – Manager, organiser, expliquer, sanctionner – Logique d’indépendance

Logique Chaos & Individu :  Vouloir coopérer – Partager, écouter, respecter- Logique d’interdépendance

3. Compétences techniques et managériales

Logique Ordre & Institution : Savoir Faire : Management d’un individu et d’une équipe

Management situationnel, par objectif, par projet, communication managériale, contrôle des résultats, animation de réunion d’information et de coordination – Autonomie / Empowerment

Logique Chaos & Individu : Savoir coopérer : Management de l’intelligence collective

Matrice AXIO, animation de réunion de réflexion collective, Brainstorming, tous les processus de co-création / concertation – Intelligence collective / Innovation collaborative

4. Organisation / Fonctionnement / Technologies

Logique Ordre & Institution : Pouvoir Faire – Des silos verticaux (métiers), des silos transverses (Iso 9001) pour produire et vendre ; Organisation matricielle, processus, projets, opérations ; Web 1.0 (information, communication & CMS) par digitalisation de la pyramide type Sharepoint

Logique Chaos & Individu : Pouvoir coopérer – Horloge de l’intelligence collective, espaces coopératifs pour concevoir (produits, stratégie, décisions), résoudre des problèmes, innover ; Web 2.0 (co-construction) par création d’un objet autour duquel on agrège des intelligences et des savoirs.

De l’organisation paradoxale au management paradoxal

Pour être performante, une entreprise doit organiser le « chaos » pour contre-balancer les effets pervers d’une entreprise trop centré sur l’ordre et qui perd donc de facto son agilité. Elle doit organiser le chaos mais aussi l’articuler avec l’ordre. Savoir articuler l’ordre et le chaos consiste à savoir gérer le paradoxe en faisant co-exister en harmonie des logiques qui deviennent antagonistes quand l’une cherche à absorber l’autre. Gérer le paradoxe, ce n’est pas le nier ou le réduire par fusion / absorption !

Sur les dimensions Finalités & Culture, on comprend mieux l’importance du Personal Branding dont l’objectif principal est d’éviter de dissoudre un individu dans le collectif parce que cela nuit gravement… au collectif ! Il faut créer un jeu gagnant pour l’individu et gagnant pour l’institution.

Pour cela, les managers doivent développer une nouvelle compétence : le management du paradoxe. Cela consiste à répondre à 2 questions : quand faut-il passer du 1.0 (ordre) au 2.0 (chaos) ? Quand faut-il passer du 2.0 au 1.0 ? …sur chacune des 4 dimensions. Cela ne consiste pas à réduire le paradoxe en fusionnant le chaos dans l’ordre ou l’ordre dans le chaos mais à les articuler !

Tout le monde est d’accord sur l’importance de 4 dimensions en interaction (systémique) pour que l’Ordre 1.0 soit efficace. Pourquoi le Chaos 2.0 devrait se limiter à une seule dimension : le Web 2.0 ? Pourquoi centrer les individus sur le marque corporate en faisant comme s’ils n’avaient pas de marques personnelles ? Nous avons tous une marque personnelle et il y a deux stratégies possibles pour une organisation : cacher, opprimer ou faire rayonner les marques personnelles au service de la performance collective.

Pour aller plus loin, je vous invite à visionner cette présentation :

Il y a aussi une version filmée en novembre 2013 lors d’une conférence à l’ESCP Europe :

Pour terminer ce billet, je n’aurai qu’une seule question et je suis sûr que cette question ne vous semblera pas paradoxale : qu’en pensez-vous ?

Voici quelques billets pour aller plus loin sur le management paradoxal :

http://www.blog.axiopole.info/2011/12/05/chaos-desordre-chaos-agile/

http://www.blog.axiopole.info/2011/12/09/experts-vs-intelligence-collective/

Remerciements

A vous tous qui lisez ce blog et donner un sens au temps que je passe à écrire des billets pour les partager avec vous… lecteur d’un jour ou depuis toujours !

A Benoit Debray qui a permis une avancée décisive sur la dimension “Finalités” qui m’avait échappé dans la maquette initiale de l’organisation paradoxale.

Avertissement

Merci de ne pas copier coller ce contenu sur vos supports sans autorisation. L’usage veut que la reproduction se limite à un court extrait et qu’on renvoie ensuite vers la source pour lire le reste du contenu.

————————————————————————

Vous pouvez vous abonner à ce blog par e-mail (vous recevez une alerte à chaque publication d’un nouveau billet). Voici le lien :

http://www.blog.axiopole.info/abonnement/

L’abonnement peut être résilié à tout moment. Il est géré par Google – Feedburner – mais ne devient actif que si vous l’activez à réception d’un e-mail de confirmation… qui part souvent dans les spams.

 

42 Responses to “L’ère du management paradoxal”

  1. Bonjour Olivier
    L’articulation me semble être effectivement la clé… je dirai même que sur ce plan rien de nouveau en termes de management des organisations sauf qu’aujourd’hui de nouvelles dimensions viennent enrichir les espaces collectifs et individuels (notamment intelligence collective et personnal branding) pour un renouvellement, certains diront une transformation, en profondeur du management … et il en a besoin dans ses objectifs de performance économique soutenus inéluctablement par sa performance sociale …
    Cdt

  2. Bonjour Olivier,
    Tu nous remercies de te lire, je tiens aussi à te remercier pour le temps que tu passes à écrire ces billets et à conforter certaines intuitions que j’ai parfois du mal à expliquer aux personnes avec qui je collabore.
    Dominique

  3. […] L’ère du management paradoxal » Management de l'intelligence collective Voici une carte de l’organisation paradoxale montrant les 8 parties indispensables à la construction d’une entreprise performante : […]

  4. […] L’ère du management paradoxal » Management de l'intelligence collective […]

  5. […] Voici une carte de l’organisation paradoxale montrant les 8 parties indispensables à la construction d’une entreprise performante : L’ère du management paradoxal » Management de l'intelligence collective […]

  6. […] Pour répondre à la question, je vous propose le concept de management paradoxal qui induit l’idée d’une organisation paradoxale. L’ère du management paradoxal » Management de l'intelligence collective […]

  7. […] L’ère du management paradoxal » Management de l'intelligence collective Pour répondre à la question, je vous propose le concept de management paradoxal qui induit l’idée d’une organisation paradoxale. […]

  8. […] d'equipe < Mes actualités Get flash to fully experience Pearltrees L’ère du management paradoxal A l’évocation du mot “intelligence collective”, certains comprennent “perdre le […]

  9. […] L’ère du management paradoxal » Management de l'intelligence collective From http://www.blog.axiopole.info – Today, 6:35 PM Via e-collaborative […]

  10. […] L’ère du management paradoxal – Management de l'intelligence collective – Olivier Zara… From http://www.blog.axiopole.info – Today, 8:55 AM […]

  11. […] L’ère du management paradoxal » Management de l'intelligence collective From http://www.blog.axiopole.info – Today, 4:10 PM Via e-collaborative, Karine Durand-Garçon […]

  12. […] L’ère du management paradoxal Réseau International Urgenci Ateliers de pratiques écologiques Initiatives Pour un Autre Monde – IPAM – Bienvenue [Territoires en Transition Yonne & Bourgogne] : Accueil Afin d’être informé(e) des actualités de Transition89 vous pouvez recevoir les actualités du site une fois par semaine : * en vous inscrivant à une "lettre des nouvelles parutions" ("info-lettre") : vous recevrez sous forme de courriel, chaque mercredi matin, l’annonce des articles parus les 7 jours (…) Reporterre.net – Le site de l'écologie Navdanya […]

  13. […] L’ère du management paradoxal » Management de l'intelligence collective From http://www.blog.axiopole.info – Today, 7:10 AM […]

  14. très intéressant de vous lire ! Merci de partager vos connaissances et votre vision

  15. Trés belle présentation et définition de la notion de Management paradoxal. la difficulté est de faire vivre et cohabiter les deux approches dans la durée. les mentalités évoluent mais à mon sens lentement et les prés carrés sont toujours aussi forts…. la sensibilisation et l’éducation des managers des entreprises et des organisations est fondamentale. merci .

  16. Merci pour cet éclairage passionnant !

    Je retrouve bien des situations de management que j’accompagne en tant que consultante et coach.

    Les managers en difficulté sont souvent ceux qui ne parviennent pas à comprendre que leur rôle est de de permettre l’émergence et la dynamique des deux “logiques”.

    Chacun étant naturellement plus ancré dans une logique ou une autre, il faut accepter ses limites et solliciter d’autres modes de pensée et d’action que les siens propres pour voir son organisation se développer et évoluer.
    Je vous suis !

  17. […] L’ère du management paradoxal […]

  18. […] L’ère du management paradoxal […]

  19. […] L’ère du management paradoxal […]

  20. […] RT @Skilld_fr: L’ère du management paradoxal » Management de l'intelligence collective http://t.co/7CyVdIe6JJ&nbsp; […]

  21. […] Pour la suite de ce billet, vous devez faire la différence entre le Chaos et l’Ordre et connaître les grands principes du management paradoxal sinon arrêtez la lecture de ce billet ici ! Voici l’adresse du péage : http://www.blog.axiopole.info/2011/08/02/ere-management-paradoxal/ […]

  22. […] suite de ce billet suppose la lecture préalable de ce billet sur le management paradoxal. Vous n’avez pas le courage de lire ce billet ? Dommage… Les mots comme chaos et ordre […]

  23. […] d’innovation dans une organisation, il faut savoir la laisser respirer. Cela renvoie au management paradoxal et au ROI de l’intelligence collective. Dans le cycle naturel d’évolution d’une […]

  24. […] L'ère du management paradoxal – Management de l'intelligence collective. C’est histoire du verre à moitié plein ou à moitié vide ! […]

Donnez votre avis

(obligatoire)

(obligatoire)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

© 2014 Management de l'intelligence collective Suffusion theme by Sayontan Sinha