Le bien-être au travail par le partage du pouvoir ?

partager-le-pouvoir

Eric Albert a sorti en janvier 2014 un nouveau livre :

Partager le pouvoir c’est possible – Réinventer l’entreprise ?

Il vient de donner une interview dans le journal L’usine nouvelle :

http://www.usinenouvelle.com/article/le-bien-etre-au-travail-va-devenir-une-necessite-absolue-pour-creer-de-la-valeur-previent-le-consultant-eric-albert.N260855

Voici quelques extraits :

  • Passer d’un modèle de management à un autre, c’est perdre le contrôle d’un modèle rassurant. Or, la perte de contrôle procure de l’anxiété. De nombreux dirigeants tentent alors de faire durer le système existant, en tirant sur la corde, les plans de réduction des coûts succèdent aux plans de réduction des coûts… Leur espoir caché est que le système tiendra aussi longtemps qu’eux. Pourtant, quand je m’entretiens avec eux, ils reconnaissent que la performance collective est plus importante que la performance individuelle. Or, ils conservent les outils qui mesurent les performances individuelles. Cela les rassure.
  • Le bien-être au travail n’est pas une option mais une nécessité absolue. Le bien-être des salariés est au cœur du modèle d’efficacité. On ne peut pas être efficace collectivement si on n’est pas bien individuellement. >>> voilà qui fera plaisir à Sabine Henrichfreise dont le cabinet Joy & Business est l’incarnation de cette vision.
  • Le goût pour la règle traduit un aveu d’impuissance à faire confiance aux acteurs, à leur capacité à trouver des solutions. […] Comme on n’a pas confiance dans les individus, on les serre, on les cadre, on les infantilise. Cela crée un effet de système. Infantilisées, les personnes finissent par se comporter comme des enfants. Le jour où on leur fera confiance, ils montreront qu’ils ont le sens des responsabilités.

On termine ce billet avec une interview sur BFM de 9 minutes :

Un grand merci à Caroline Bouteiller qui m’a renvoyé vers cet article !

Author: Olivier Zara

www.olivier-zara.com

4 thoughts on “Le bien-être au travail par le partage du pouvoir ?”

Leave a Reply