Prochaines conférences – Intelligence collective – Management digital – Personal Branding

En avril 2018, j’ai fondé BrainShip qui est à la fois une académie de l’intelligence collective et un réseau social professionnel pour aider les recruteurs à trouver des talents Out-of-the-box. Nous organisons des formations inter mais également intra comme chez Orange Start-up le 8 octobre. Dans le cadre du lancement de BrainShip, nous organisons 3 conférences les 15, 16 & 17 octobre.

Continue reading “Prochaines conférences – Intelligence collective – Management digital – Personal Branding”

Décision collective = engagement collectif ?

Depuis des années, nous entendons tous : décision collective = engagement collectif. Cette équation est fausse que ce soit pour des questions de bon sens ou tout simplement sur le fondement d’études scientifiques.

Continue reading “Décision collective = engagement collectif ?”

BrainShip: Upcoming Trainings and Networking Events – September to December 2018


BRAINSHIP NETWORK

Before the networking session, you can attend a conference. Next events for members of the BrainShip network (a professional network for people with the passion of the explorer):

October 15, 2018 – Boulogne-Billancourt – 18h – 21h

Speaker: Guillaume Peter

Conference (in French): L’engagement : mise en perspective avec les travaux sur la norme ISO

October 24, 2018 – Paris  – 18h – 21h

Speaker: Robert de Quelen

Conference (in French): La gestion de l’interculturalité dans les projets – en lien avec son livre : Alice au pays des projets: Le leadership interculturel des projets

Continue reading “BrainShip: Upcoming Trainings and Networking Events – September to December 2018”

Intelligence collective & Création de valeur managériale

Avec 91% de salariés désengagés, un cocktail explosif de burn-out, bore-out (ennui) ou brown-out (perte de sens), certaines entreprises sont devenues toxiques. La responsabilité des leaders et des managers dans ce désengagement est totale. On parle de plus en plus d’entreprise libérée parce que ce qui ne crée pas de la valeur doit disparaître. L’entreprise se libèrera tôt ou tard des managers qui désengagent leurs collaborateurs alors qu’ils exercent une fonction primordiale, selon moi incontournable puisque liée à une responsabilité. Le concept de responsabilité collective ou de décision collective est une dangereuse fiction. Il ne faut donc surtout pas se débarrasser de la fonction, mais comprendre comment mieux l’exercer dans un monde de plus en plus digital, incertain et complexe. Continue reading “Intelligence collective & Création de valeur managériale”

Faut-il créer un poste de Chief Chaos Officer ?

Extrait du livre : La stratégie du Thé, agilité, innovation et engagement dans un monde digital, incertain et complexe. Voir chapitre 15 (2ème partie du livre).

Un leader paradoxal se sentirait moins seul pour relever les 7 défis s’il pouvait compter sur l’aide d’un Chief Chaos Officer qu’on pourrait traduire par Directeur du Chaos. Il s’occuperait de l’important (concevoir) tandis que la logique de l’Ordre est centrée sur l’urgent (exécuter). Il s’agirait donc de créer une fonction spéciale : un gardien de l’important. Continue reading “Faut-il créer un poste de Chief Chaos Officer ?”

L’inévitable ubérisation des dirigeants ? Ce qui ne crée pas de valeur doit disparaître !

Le concept d’entreprise libérée (sous-entendu libérée du chefaillon) soutenue par Isaac Getz est un signal faible, une réaction voire même un signal d’alarme. Sommes-nous face à une inévitable ubérisation des dirigeants ? Il semble que les dirigeants ne créent plus assez de valeur dans un monde VICA. Enfermés dans une tour d’ivoire pur produit du paradigme taylorien, ils désengagent et détruisent de la valeur. Moins la conception d’une décision est efficace, plus on met d’énergie dans l’exécution : un déluge de réunions et de nouvelles méthodes (Holacratie, Lean Management, amélioration continue, méthodes dites agiles) qui sont malheureusement des pansements sur une intelligence de la conception déficiente.

Le discours sur la libération de l’entreprise est légitime parce que ce qui ne crée pas de valeur doit disparaître.

Quand un dirigeant conçoit seul des décisions sur des sujets complexes au sommet de sa tour d’ivoire et qu’il transforme la vie de ses collaborateurs en cauchemar : il ne crée pas de valeur et à travers le désengagement, on peut même dire qu’il détruit de la valeur. Continue reading “L’inévitable ubérisation des dirigeants ? Ce qui ne crée pas de valeur doit disparaître !”