Dassault Systèmes, une entreprise 2.0 ?

A lire sur Intranet Infos un article très intéressant qui nous présente Dassault Systèmes comme une entreprise 2.0 ou en tout cas en bonne voie pour le devenir.

Je ne peux que me réjouir du contenu de cet article. Parmi les PME, éditeurs de logiciels et autres start-up Internet, il y a pas mal d’entreprises 2.0. Mais, dès qu’on va vers la grande entreprise, tout cela reste expérimental, incantatoire, gesticulatoire et le plus souvent l’omerta 2.0 permet de faire croire que tout va bien. Ou alors, on entend : “on est passé d’Office 2003 à Google Apps donc on est une entreprise 2.0″… ben voyons !

Cela dit, pour revenir à l’article d’Intranet Infos, j’ai appris à me méfier des belles déclarations au moment de l’installation d’un intranet 2.0 flambant neuf. On est tout fier et puis 6 mois plus tard, on ne trouve plus dans le système que des créatifs culturels et geek 2.0 tandis que le reste de l’organisation est retourné à l’e-mail, au téléphone et à la réunionite… 1.0 ! L’entreprise 2.0, ce n’est pas qu’un logiciel, c’est une nouvelle culture, un nouveau mode de management, une nouvelle organisation et de nouveaux processus de travail. L’addition de tout ça, c’est plus de risques d’échec et que de chances de succès.

S’il faut rester prudent et voir comment l’expérience de Dassault va tourner dans la durée, je dois dire que le contenu de cet article me rend optimiste. C’est un peu comme quand je lis une lettre de recommandation, je vois tout de suite celle qui vient du coeur. Et là, je sens quelque chose de fort dans le contenu de cet article.

Mon intuition est renforcée par le fait que Dassault Systèmes est actionnaire de Bluekiwi, un éditeur de solutions collaboratives à base de blogs et de réseaux sociaux,… Il y a une étude de cas sur cet éditeur dans mon livre ainsi qu’une interview de Bertrand Duperrin qui travaillait pour eux à l’époque.

Une surprise quand même, Dassault Systèmes s’engage aux côtés de Bluekiwi, devient distributeur Bluekiwi au niveau mondial et dans le même temps développe une solution maison très proche dans l’esprit des solutions de Bluekiwi. J’imagine qu’on n’a pas fini de réinventer le fil à couper le beurre, y compris quand on est actionnaire d’une entreprise qui en fabrique.

Ou alors, ils ont trouvé LA solution : il faut utiliser au moins 2 solutions collaboratives concurrentes pour être une entreprise 2.0 !

Trèfle de plaisanterie comme disent les lapins, j’attends depuis tellement longtemps une étude de cas un peu crédible que l’heure n’est pas aux mauvaises plaisanteries mais aux félicitations !

Un grand bravo à Dassault Systèmes qui, semble-t-il, ouvre donc la voie de l’entreprise 2.0 dans les grandes entreprises. A suivre…