La conduite du changement : c’est fini !

Change Management – 1911-2019 : Rest in Peace!

Il y a 3,2 millions de pages sur Internet qui traitent de la conduite du changement. Aujourd’hui, j’ai donc décidé de me faire 3,2 millions d’amis ! En effet, la conduite du changement n’est pas une solution mais un problème. Il est temps de l’envoyer au musée du management.

« La conduite du changement est l’aveu d’un échec dans la conception d’une décision »

Ozon Liniorence

Que ce soit dans sa dimension humaine ou techno-centrée, la gestion, l’appui, l’accompagnement ou la conduite du changement, c’est fini ! Cela ne veut pas dire que c’est nul, ni que cela ne fonctionne pas ou que nous n’aurions jamais dû le faire. Cette démarche (sorte de méta-compétence) regroupe de nombreuses techniques (par exemple la communication) et des méthodes très efficaces, mais qui ont besoin d’être reconfigurées pour rester en phase avec un monde volatil, incertain, complexe et ambigu. Bien sûr qu’il faut continuer à communiquer, mais sur quoi ? Une décision co-construite avec ceux qui vont la mettre en œuvre ? Une décision construite par le chef et quelques experts au sommet d’une tour d’ivoire ?

Continue reading “La conduite du changement : c’est fini !”

Conférence à l’école 42 : Manager la complexité et l’intelligence collective

En novembre 2018, j’ai eu l’immense honneur et privilège de faire une conférence sur le management de la complexité et de l’intelligence collective à l’école 42 dite 42 car ce n’est pas une école au sens traditionnel du terme. Je vous propose d’y participer rétroactivement à travers cette vidéo (conférence + échanges avec les étudiants) :

Continue reading “Conférence à l’école 42 : Manager la complexité et l’intelligence collective”

BrainShip: Upcoming Trainings and Networking Events – September to December 2018


BRAINSHIP NETWORK

Before the networking session, you can attend a conference. Next events for members of the BrainShip network (a professional network for people with the passion of the explorer):

October 15, 2018 – Boulogne-Billancourt – 18h – 21h

Speaker: Guillaume Peter

Conference (in French): L’engagement : mise en perspective avec les travaux sur la norme ISO

October 24, 2018 – Paris  – 18h – 21h

Speaker: Robert de Quelen

Conference (in French): La gestion de l’interculturalité dans les projets – en lien avec son livre : Alice au pays des projets: Le leadership interculturel des projets

Continue reading “BrainShip: Upcoming Trainings and Networking Events – September to December 2018”

Connaissez-vous les 12 conditions du plaisir au travail ?

Entre productivité et plaisir au travail, comment engager les collaborateurs dans l’entreprise sans nuire à sa compétitivité ?

Extrait du livre : La stratégie du Thé, agilité, innovation et engagement dans un monde digital, incertain et complexe. Voir chapitre 4 du livre.

Jean-Luc Tremblay est un dirigeant québécois hors norme. Il fait la promotion d’un livre et d’une offre de service originale : La performance par le plaisir. Selon lui, il y a 12 ingrédients pour créer du plaisir au travail. Un peu comme une recette de cuisine, il suffit de mettre ces 12 ingrédients dans l’assiette d’un collaborateur, il aurait alors du plaisir et ce plaisir le rendrait plus performant.

En prenant appui sur le travail très inspirant de Jean-Luc, vous trouverez dans ce chapitre les 12+1 conditions du plaisir au travail. En effet, Steve Jobs a dit qu’on était plus performant quand on aimait son travail : « The only way to do great work is to love what you do ». Pour avoir du plaisir au travail, il faut donc d’abord en choisir un qui soit en cohérence avec nos passions et notre rêve personnel (Personal Dream). Cette première condition dépend de nous, de nos choix. Il faut faire les bons choix de formation et de carrière. Mais, il y a 12 autres conditions qui ne dépendent pas de nous. Ce sont des choix faits par notre hiérarchique direct ou par les dirigeants de l’entreprise. Sur un total de 13 conditions pour avoir du plaisir au travail, il nous en reste donc 12 à découvrir.

Read more

Faut-il créer un poste de Chief Chaos Officer ?

Extrait du livre : La stratégie du Thé, agilité, innovation et engagement dans un monde digital, incertain et complexe. Voir chapitre 15 (2ème partie du livre).

Un leader paradoxal se sentirait moins seul pour relever les 7 défis s’il pouvait compter sur l’aide d’un Chief Chaos Officer qu’on pourrait traduire par Directeur du Chaos. Il s’occuperait de l’important (concevoir) tandis que la logique de l’Ordre est centrée sur l’urgent (exécuter). Il s’agirait donc de créer une fonction spéciale : un gardien de l’important. Continue reading “Faut-il créer un poste de Chief Chaos Officer ?”

Formations Management digital & Intelligence collective – 2017

puzzle-discussion-short

Voici les dates des prochaines formations et conférences à Paris :

Final-Logo - 350px

3-6TY Consulting vous propose une formation le lundi 11 décembre 2017 à Paris sur le thème :

Le manager paradoxal : Mobiliser l’intelligence collective au service de l’agilité, de l’innovation et de l’engagement

Continue reading “Formations Management digital & Intelligence collective – 2017”